Warning: is_readable(): open_basedir restriction in effect. File(/usr/share/pear//var/www/www-root/data/www/decamille.fr/app/views/helpers/Layout.php) is not within the allowed path(s): (/var/www/www-root/data:.) in /var/www/www-root/data/www/decamille.fr/library/Zend/Loader.php on line 198

Warning: is_readable(): open_basedir restriction in effect. File(/usr/share/php//var/www/www-root/data/www/decamille.fr/app/views/helpers/Layout.php) is not within the allowed path(s): (/var/www/www-root/data:.) in /var/www/www-root/data/www/decamille.fr/library/Zend/Loader.php on line 198

Arythmie cardiaque


L'arythmie cardiaque avec des symptômes prononcés, des causes et des méthodes de traitement bien étudiées n'est pas nouvelle en médecine.

Chacun de nous, vivant de temps en temps sur la Terre, remarque un dérangement dans le rythme du cœur, quelques déviations dans sa réduction.

Arythmie du coeur

Quelqu'un bat la chamade, d'autres sont abasourdis et d'autres ont une faiblesse inexplicable. Comment une simple femme peut-elle comprendre ce qui lui arrive? Bien sûr, il existe un médicament pour cela, mais tout le monde doit connaître sa plaie. Regardons pourquoi notre cœur échoue, découvrons les causes, les symptômes et les méthodes de traitement.

Il existe plusieurs types d’arythmie avec déviationsrégularité et force du rythme cardiaque, rythme, fréquence.

Cela:

  • Tachycardie:(le cœur bat souvent).
  • Bradycardie:(bat rarement).
  • Extrasystole:(le cœur ne bat pas en rythme "trébuche").
  • Fibrillation auriculaire:(appelée fibrillation auriculaire, pour contractions du muscle cardiaque défectueuses).

À leur tour, les troubles du rythme sont également divisés:

Trouble de l'automatisation du noeud sinusal:

  • Tachycardie sinusale.
  • Bradycardie sinusale.
  • Arythmie sinusale avec migration de la source du rythme cardiaque.
  • Faiblesse des ganglions sinusaux (syndrome).

Rythmes ectopiques:

  • Rythme auriculaire.
  • Rythme atriventriculaire.
  • Ventriculaire (idioventriculaire).

Violation de la fonction de conductivité:

  • Blocages: intraventriculaire.

Perturbation de l'excitabilité du coeur:

  • Extrasystole.
  • Tachycardie paroxystique.
  • Tachycardie non paraxysmale.
  • Fibrillation auriculaire, flutter, fibrillation auriculaire, ventricules

Arythmies combinées:

  • Parasystole.
  • Rythmes et contractions évasés.

Les arythmies cardiaques provoquent:

.

  • Ça arrive justeperturbation du rythme fonctionnel.
  • Cardiopathie organique sévère.
  • Causes congénitales du système de conduction cardiaque.

L'état de votre système nerveux a également un effet sur votre état (le stress mental, émotionnel provoque des modifications du rythme cardiaque):

  • Causer de l'alcool, fumer, éventuellement de la drogue, de la caféine.
  • Hypoxie (privation d'oxygène).
  • Hyperthermie, hypothermie.
  • Parfois, des substances médicamenteuses (méthylxanthines, glucosides cardiaques, médicaments antiarythmiques) sont reconnues comme les auteurs.

Les arythmies cardiaques sont à l'origine de maladies cardiovasculaires:

  • Maladie ischémique (athérosclérose lors de la constriction des vaisseaux cardiaques).
  • Cardiopathie.
  • Malformations cardiaques.
  • Insuffisance cardiaque.
  • Hypertension (pression élevée).
  • Myocardite.
  • Dystrophies (démétaboliques, dyshormonales).
  • Maladie pulmonaire.
  • Circulation sanguine insuffisante.
  • Maladies du système nerveux autonome.
  • Blessures diverses.
  • Perturbations dans l'équilibre acido-basique du corps (l'acidité due à la malnutrition augmente ou il y a un basculement vers le côté alcalin).
  • Déséquilibre électrolytique (hypokaliémie: en cas de pénurie de potassium, de magnésium, de sodium, de calcium sanguin).
  • Troubles du système endocrinien (thyrotoxicose, maladie de la thyroïde, phéochromocytome). Les hormones de la glande thyroïde, les glandes surrénales (hormone adrénaline) augmentent. La cause peut également être une forte baisse de la glycémie.
  • Perturbation du travail des organes internes.
  • Surcoolisation.
  • Un effort physique intense.

Comme vous pouvez le constater, les causes de l'arythmie sont assez nombreuses: pour établir une image fidèle, il faut se faire diagnostiquer (pour déterminer le type d'arythmie). Une personne en bonne santé a un rythme sinusal du coeur.

Arythmie cardiaque provoquant symptômes et traitement, diagnostic:

.

Lors d'une conversation avec un patient, ils découvrent de lui (heure de survenue, durée de l'arythmie, clarifient la liste des médicaments qu'il prend, les facteurs qui l'ont provoqué, la présence d'une maladie cardiaque, les vaisseaux sanguins).

  • Le diagnostic correct est établi par ECG (électrocardiogramme).
  • Utilisez des appareils portables pour enregistrer sur une bande ECG, pour une surveillance quotidienne, effectuée en continu (de rares types d’arythmie sont détectés).
  • Électrocardiographie intracardiaque (réalisée dans les conditions d'un hôpital).
  • Echo CG: le coeur et les gros vaisseaux sont examinés.

Arythmies cardiaques et symptômes de traitement, types:

Tachycardie sinusale:

Chez une personne en bonne santé, le rythme sinusal du coeur est de 55 à 70 u /min. Si sinustachycardie, elle augmente à 100 battements /min ou plus. La raison en est l'activité accrue du nœud sinusal due aux effets métaboliques.

  • Provoque une activité physique.
  • Éveil émotionnel.
  • Dystonie vasculaire (sédatifs utiles, bêtabloquants à petites doses, vérapamil).
  • Provoque la consommation de café, le tabagisme, la consommation d'alcool.
  • La pression artérielle ne peut pas être réduite rapidement.

On observe une tachycardie, particulièrement persistante, avec:

  1. Conditions fébriles.
  2. Myocardite.
  3. Insuffisance cardiaque.
  4. Thyrotoxicose.
  5. Anémie.
  6. Insuffisance surrénale.
  7. Phéochromocytome.
  • La prise de tels médicaments (atropine, adrénaline, thyroïdine, alupente, aminophylline) la provoque.

Traitement de la tachycardie sinusale:

  • La maladie sous-jacente devrait être traitée.
  • Exclure tous les facteurs provocateurs.

Bradycardie sinusale:

Le rythme sinusal est également de 60 battements par minute, moins (rarement moins de 40).

  • On soupçonne une bradycardie avec un pouls rare, mais presque rythmé. L'homme ne la remarque pas. Seul le sentiment de pulsation est où le coeur est.
  • Chez certains patients, on observe: évanouissements,angor , rhumemembres en raison de troubles circulatoires.
  • Bien défini sur l'ECG.

On observe une bradycardie sinusale chez des personnes en bonne santé: chez les athlètes, pendant le sommeil, au repos.

  • C'est ainsi que se manifeste la dystonie neurocirculatoire (la vagotonie prédomine).
  • Dans la période aiguë d'une crise cardiaque diaphragmatique postérieure, il convient de se méfier de la survenue.
  • Processus pathologiques: inflammatoires, sclérotiques, dégénératifs.
  • Fonction thyroïdienne réduite.
  • La pression intracrânienne augmente.
  • Infections virales.
  • L'acceptation de certains médicaments provoque une bradycardie (vérapamil, amiodarone, sympatholytiques, préparations à base de potassium).

Traitement de la bradycardie sinusale:

  • Les personnes en bonne santé n'ont aucune raison de suivre un traitement.
  • Dans tous les autres cas, la maladie sous-jacente doit être traitée.
  • L'apparition d'une bradycardie, en établir la cause.
  • La stimulation cardiaque est nécessaire dans les cas graves (l'oreillette est meilleure).

Arythmie sinusale:

  • Il n'est pas associé à une pathologie respiratoire, une telle arythmie est assez rare, c'est une faiblesse du nœud sinusal.

Rythmes ectopiques:

  • Une réduction de l'automatisme du nœud sinusal entraîne l'apparition d'un rythme extra-utérine de remplacement.
  • Système conducteur et myocarde ventriculaire, myocarde auriculaire, régionjonction atrio-ventriculaire - selon l'emplacement du stimulateur, il y a:
  • auriculaire.
  • atrioventriculaire.
  • Rythmes et contractions ventriculaires ectopiques.

Rythme ectopique supraventriculaire:

  • La dystonie neurocirculatoire est un coupable fréquent, de même que le surdosage de glycosides cardiaques.

Rythme ventriculaire:

  • Cela se produit rarement, ce qui indique des modifications graves du myocarde.
  • Rarement, il peut être causé par une diminution du volume minuscule de sang, contribue aux modifications ischémiques d'organes importants (cœur, cerveau, reins).

Traitement du rythme ectopique:

  • Il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente.
  • Le rythme auriculo-ventriculaire peut être éliminé temporairement avec l'atropine, alupenta.
  • La stimulation cardiaque est nécessaire lorsque la fréquence ventriculaire est très rare.

Extrasystoles:

Battement de coeur ectopique prématuré.

Mise en évidence:

  • Ventriculaire
  • auriculaire.
  • atrioventriculaire (nodal).

Sous la dénomination «extrasystoles supraventriculaires», les extrasystoles antoventriculaires auriculaire sont associées.

De nombreux patients ne les sentent pas, d’autres ressentent une secousse accrue dans la région du cœur, une décoloration ou une perte de conscience.interruptions.

L'extrasystole est précédée d'une impulsion affaiblie prématurément, lors de l'étude du pouls ou de sa perte.

  • Des extrasystoles surviennent après la consommation de café, d'alcool et de thé chez certaines personnes.
  • Après l'excitation.
  • fumeurs.
  • Prise de certains médicaments.
  • Des extrasystoles sont observées dans les cardiopathies très courantes.
  • L'hypertrophie ventriculaire est très significative.
  • Hypoxie.
  • Carence en potassium.
  • Des extrasystoles fréquentes précèdent la tachycardie auriculaire et la fibrillation auriculaire.
  • L'insuffisance coronaire augmente.

Traitement des extrasystoles:

Avec une apparence de traitement rare n'est pas nécessaire.

  • Supprimez tous les facteurs de risque provoquants.
  • Vous pouvez prendre des sédatifs, de préférence légers.
  • Les extrasystoles émergentes sur le fond de la bradycardie associée à la dystonie sont éliminées en prenant Belloid 1 tab. 3 fois par jour.
  • Peut-être avec un traitement insuffisant, le médicament antiarythmique Anaprilin est prescrit à raison de 10 à 40 mg 3 à 4 fois par jour, le vérapamil de 40 à 80 mg trois à quatre fois par jour.
  • Avec des extrasystoles ventriculaires, la procaïnamide est administrée à une dose de 250 à 500 mg. quatre, six fois par jour. Ou difénine, etmozine, etatsizin, propafénone, meksiletin.

Le traitement de ces anomalies graves est effectué dans les hôpitaux après des examens approfondis.L'automédication n'est pas applicable, la vie en danger.

Tachycardie paroxystique:

L'attaque de la tachycardie ectopique supraventriculaire avec un rythme régulier de 120 à 240 battements par minute commence soudainement et se termine soudainement.

Il se sent habituellement malade, avec une attaque de battement de coeur avec un début très distinct et la même fin. La poursuite de l'attaque dure quelques secondes à 2-3 jours. Des extrasystoles peuvent apparaître.

  • Le patient développe une transpiration sévère.
  • Miction abondante à la fin d'une attaque.
  • . Le péristaltisme intestinal augmente.
  • Les attaques entraînent des faiblesses, notamment des sensations désagréables au cœur, des évanouissements et une augmentation de l'insuffisance cardiaque.
  • S'il y a des maladies cardiaques, l'angine de poitrine aussi.
  • Les paroxysmes sont associés à la dystonie, mais pas toujours.
  • Les provocateurs peuvent être: l'alcool, le tabac, l'hypoxie.
  • En cas de dysfonctionnement du nœud sinusal toujours et syndrome de surexcitation.
  • Lorsque le cœur a changé, le pronostic se dégrade.
  • La tachycardie ventriculaire est toujours plus grave et, dans l'infarctus aigu, c'est le précurseur de la fibrillation ventriculaire.

Traitement de la tachycardie paroxystique:

  • Très souvent, les crises cessent spontanément.
  • Allongez le patient, donnez un sédatif.
  • Sil'attaque est associée à un dysfonctionnement du nœud sinusal, le patient est immédiatement envoyé à un centre médical.
  • Le massage de la région du sinus carotidien aide beaucoup aux crises. Chez les personnes âgées ne s'appliquent pas.
  • Le patient lui-même peut arrêter l'attaque (retenir sa respiration avec effort).
  • Il est prescrit (vérapamil, propranolol, novocaïnomide, quinidine, amiodarone, disopyramide) pour prévenir les récidives.
  • Les tachycardies ventriculaires sont traitées à l'hôpital.

Fibrillation auriculaire:

Dans un autre cas, il est appelé (fibrillation auriculaire) auriculaire. Trouble grave du rythme cardiaque, caractérisé par une contraction fréquente, chaotique et chaotique des fibres musculaires auriculaires (350 à 700) en une minute tout au long du cycle cardiaque.

Dans l'atrium, la contraction et l'excitation sont globalement absentes. Le sang stagne, un caillot se forme dans l'oreillette, il peut se détacher, le patient subit facilement un accident vasculaire cérébral.

Causes de la fibrillation auriculaire:

  • Diabète sucré.
  • La consommation de boissons alcoolisées.
  • Maladie ischémique.
  • Hérédité.
  • Certaines substances médicinales.
  • Usage de drogues.
  • Maladies chroniques des bronches.
  • Obésité.
  • Hypertension artérielle.
  • Hernie de l'orifice alimentaire du diaphragme.
  • maladies de la thyroïdeglandes (thyrotoxicose).
  • Phéochromocytome.
  • Prolapsus de la valve mitrale.
  • tumeurs cardiaques.
  • Malformations cardiaques congénitales.
  • Cardiomyopathie.
  • péricardite.
  • Calcification de la valve mitrale.

Traitement de la fibrillation auriculaire:

Appelez immédiatement une ambulance.

  • Nommé pour la réduction rapide du nombre de contractions ventriculaires: jet de vérapamil 5 mg IV avec une introduction lente pendant 5 minutes.
  • Aténolol ou métoprolol: 5 mg IV, pendant 10 minutes, s'il n'y a pas d'insuffisance cardiaque.
  • digoxine: 0,25 mg par voie intraveineuse, très lente ou goutte à goutte.
  • Ensuite, allez à la forme de la tablette.
  • Des médicaments anticoagulants sont administrés jusqu'à la fin de leurs jours.
  • Normalisez le rythme cardiaque à 80 battements au repos, pas plus de cent battements par minute sous charge.

Une arythmie cardiaque provoque les symptômes et le traitement d'une arythmie dangereuse:

.

La complication la plus dangereuse de cette maladie est une embolie, une obstruction des vaisseaux avec un thrombus se produit et dans cette zone, la nécrose tissulaire des tissus.

Pour éviter cela, il est nécessaire de prendre des anticoagulants - anticoagulants, par exemple, cardiogramme, aspirine 1-4 comprimés, vous devez les boire toute votre vie, sans interruption.

Il existe des arythmies qui réduisent la fonction fortement contractile du cœur. Une insuffisance cardiaque peut se développer.Oedème pulmonaire, vous pouvez avoir une crise d'angine de poitrine, éventuellement une crise cardiaque .

Et quand il y a soudainement un changement rapide de fréquence et la régularité des contractions cardiaques, son ralentissement ralentit le fonctionnement du cœur - le volume de sang jeté dans l'aorte diminue.

Le plus sensible à cela est le cerveau. Une personne subit un vertige sévère soudain, peut perdre connaissance. Les conséquences sont parfois très graves.

Il arrive souvent qu'une personne ne prenne pas de drogue. Dans ce cas, il n'y a qu'une seule issue: l'implantation d'une stimulation cardiaque du prétendu stimulateur cardiaque.

Le principe de son fonctionnement repose sur le fait qu’au bon moment une décharge électrique (stimulus) se produit, le rythme cardiaque est rétabli.

La qualité de vie du patient s'améliore ainsi, un stimulateur cardiaque évite les complications possibles.

L'arythmie cardiaque est un symptôme grave de votre maladie. Elle décrit toutes les causes et les méthodes de traitement. Tout ce qui est écrit ici n'est pas une histoire d'horreur, des millions de personnes en souffrent, mais elles meurent aussi.

Écoutez, s'il vous plaît, la voix de votre esprit pour guérir complètement, vous vivrez longtemps. Vos enfants, vos proches, seront toujours heureux pour votre santé.

Regardez une vidéo sur la façon de vous aider avec l'arythmie: