Warning: is_readable(): open_basedir restriction in effect. File(/usr/share/pear//var/www/www-root/data/www/decamille.fr/app/views/helpers/Layout.php) is not within the allowed path(s): (/var/www/www-root/data:.) in /var/www/www-root/data/www/decamille.fr/library/Zend/Loader.php on line 198

Warning: is_readable(): open_basedir restriction in effect. File(/usr/share/php//var/www/www-root/data/www/decamille.fr/app/views/helpers/Layout.php) is not within the allowed path(s): (/var/www/www-root/data:.) in /var/www/www-root/data/www/decamille.fr/library/Zend/Loader.php on line 198

Maladies pulmonaires

Les maladies respiratoires ne sont jamais faciles à traiter. Tous avec des symptômes désagréables, des raisons graves.

Nous respirons avec vous, cela signifie que nous sommes vivants.

Maladies des poumons qui pénètrent dans le système respiratoire:

  • Les voies respiratoires supérieures, ce que nous aspirions dans l’air (cavité nasale, puis nasopharynx, larynx).
  • Ci-dessous, la trachée, les bronches, les poumons eux-mêmes, leur plèvre.
  • Enfin la cage thoracique avec nos muscles respiratoires.
  • Ceci inclut les nerfs à terminaison nerveuse.

Il est impossible de comprendre ce qui vous blesse, si au moins un peu où et ce qui est dans les poumons.

Apprenez à les connaître, c’est très facile si vous voulez.

Donc, un peu de théorie:

Avec le nez et le nasopharynx, tout est clair, on respire l'air, il passe dans la trachée.

Elle descend dans la région thoracique le long du cou. Il se ramifie en bronches (droite, gauche).

Bronches - tubes à air, structure similaire à la trachée. Leurs murs sont représentés par des muscles lisses.

La coque interne est l'épithélium cilié, les cellules sécrètent ici du mucus.

Nous descendons encore plus bas, les grandes bronches se divisent ici en petites, elles pénètrent dans les poumons.

Il y a beaucoup de ramifications (divisées en petites plusieurs fois).

Les petites bronches sont appelées bronchioles. Il s’agit d’un lien transitoire entre les bronches et le tissu pulmonaire.

Les poumons eux-mêmes adhèrent aux ramifications bronchiques et sont constitués de petites vésicules - alvéoles.

Ils entourent les bronches de tous les côtés.

Nos poumons sont recouverts de plèvre. Il tapisse très étroitement les poumons à l'intérieur, à l'extérieur, il tapisse la poitrine à l'intérieur et la surface supérieure de notre diaphragme.

Il existe un espace avec une petite quantité de fluide entre les couches interne et externe de la plèvre.

Il agit comme un lubrifiant entre les couches interne et externe de la plèvre.

Telle est la structure des poumons, bien sûr dans une version simplifiée, mais je veux que ce soit clair.

Les poumons sont considérés comme le principal organe du métabolisme des graisses.

Les maladies respiratoires les plus courantes:

Maintenant, pour ce qui est des maladies pulmonaires, reprenons depuis le tout débutvoies respiratoires.

À partir de ce début, commencez les maladies pulmonaires. Infections, virus - la cause de graves maladies pulmonaires.

X O B L (maladie pulmonaire obstructive chronique):

.

L'inflammation dans les bronches est presque constante. Il y a de grands changements dans les échanges gazeux des poumons.

  1. Toute la fonction respiratoire du corps, y compris l'arrêt de la respiration, est altérée.
  2. La nicotine est un provocateur de la maladie. Il contient jusqu'à 500 substances toxiques, dont la moitié sont cancérogènes.
  3. La dyspnée est un symptôme très douloureux de cette maladie. Comment ça se passe? L'air pénètre dans nos poumons par les bronchioles (petites bronches).
  4. Ici, ils sont rétrécis par cette maladie, il devient difficile de respirer.
  5. Même une petite charge provoque un essoufflement. Avec sa toux, une grande quantité de crachats.

Dans le groupe à risque, les personnes qui travaillent dans une production dangereuse dans des conditions de travail insalubres (mineurs, cheminots, constructeurs, métallurgistes, travailleurs de la transformation du grain et du coton).

Mais ce n'est pas si effrayant que le développement du cancer chez les fumeurs. Ces patients ont absolument tous fumé. Le corps féminin n'est généralement pas adapté au tabagisme.

Traitement:.

Cesser de fumer immédiatement, pas le choix.

L’écologie, l’air qui nous entoure, l’atmosphère dans laquelle nous vivons, si elle est polluée, a des effets néfastes sur notre santé, ainsi que sur la santé de nos poumons.

C'est pourquoi les villes devraient être propres, nettoyées, plantées d'arbres et d'arbustes, et les gens devraient se comporter en conséquence.

Emphysème pulmonaire:

La maladie endommage également le tissu pulmonaire et perturbe l'échange d'oxygène.

Formation de grandes quantités de dioxyde de carbone.

La personne maigrit nettement, la peau devient rouge, la respiration est lourde, difficile.

Asthme bronchique:

Avec cette maladie, la perméabilité bronchique est altérée, le spasme musculaire des plus petites bronches se produit.

Gonflement des muqueuses, obstruction des expectorations visqueuses. Cette maladie chronique n'est pas encore complètement comprise.

Pourquoi cela se produit:

  • Réactions allergiques à certaines substances. Les personnes atteintes d'infections des voies respiratoires supérieures souffrent.
  • La maladie commence par une toux, devant laquelle se sent un manque d'air.
  • La dyspnée apparaît, les expectorations vitreuses reculent.
  • Les éternuements commencent, la poitrine se gratte, la suffocation.
  • Il est nécessaire de se protéger contre les allergènes (en particulier les animaux).
  • Vous devrez prendre des médicaments pour le reste de votre vie.bronches en expansion, à suivre un régime alimentaire spécial.
  • Il n'est pas difficile de vivre normalement et pleinement si vous êtes sérieux au sujet des problèmes de traitement.
  • Les inhalateurs devraient être avec vous tout le temps. S'il se trouvait qu'il n'était pas avec lui, essayez de vous asseoir et de mettre la main sur quelque chose de dur et d'essayer d'expirer et de ne pas respirer. voulu.

L'hérédité joue un grand rôle: s'il y a deux parents, le risque d'asthme est très élevé chez l'enfant.

L'utilisation de grottes de sel (sel ionisé) aide beaucoup au traitement.

Favorise une excellente décharge des expectorations. Taux de traitement: jusqu'à 15 visites trois fois par an.

Le pronostic de l'asthme est favorable: s'il est correctement traité, de même que dans les meilleurs délais, un traitement est prescrit par un médecin.

Bien que l'asthme soit considéré comme une maladie incurable, il peut rester en rémission pendant longtemps.

Bronchectasies:

Avec cette maladie, les bronches se dilatent et se déforment.

survenue à la suite d'une bronchite chronique, d'une pneumonie ou d'une grippe reportée.

La fonction de drainage des bronches commence à se perturber, de nombreuses expectorations s'accumulent et un processus inflammatoire se forme dans la paroi de la bronche.

Apparaît:

  • Manque d'appétit.
  • La présence de faiblesse.
  • Le visage devient bouffi.
  • Tortures des rots.
  • Les doigts sur nos mains prennent la forme de baguettes.
  • Les ongles ressemblent à la forme des lunettes de montre.

Complications très fréquentes:

  • Une complication aussi terrible que la gangrène pulmonaire.
  • Perturbation du métabolisme des protéines (amylose).
  • Cœur pulmonaire.
  • Une hémorragie pulmonaire est possible.

Fibrose kystique:

Maladie associée à la génétique, dans laquelle les expectorations et le mucus ne quittent presque jamais.

L'accumulation dans les bronches est aggravée par toutes les infections récurrentes.

Pneumonie:

La pneumonie a une évolution aiguë de la maladie, chronique.

La pneumonie aiguë est une inflammation des poumons. Les infections pénètrent dans le corps, pénètrent dans les tissus pulmonaires.

Apparaît ici:

  • Température élevée.
  • Frissons, toux fastidieuse.
  • En cas de respiration active, il y a une douleur derrière le sternum.

Il est nécessaire de traiter la pneumonie à l'hôpital. Le pronostic d'un traitement approprié et opportun est favorable.

Pneumonie chronique:

Avec le mauvais traitement de la pneumonie aiguë, cela prend une forme chronique, cela prend du temps, le traitement nécessite un traitement plus intensif et correct.

Il est possible de guérir une maladie en prescrivant un traitement adéquathôpital

Bronchite:

.

L'inflammation des tubes conducteurs d'air est appelée bronchite. Il est dangereux car sa forme non traitée se transforme rapidement en sa forme chronique X O B L.

  • Une hypothermie froide est d'une grande importance.
  • Long temps passé dans une pièce humide, humidité.
  • Infection chronique et lente du corps (virus, facteurs allergiques).
  • En ce qui concerne la bronchite, nous sommes préoccupés par:
  • Nez qui coule.
  • Maux de gorge permanents.
  • Voix rauque.
  • Sédication derrière le sternum.
  • Gêne sévère, faiblesse.
  • Toux épuisante.
  • Tous les muscles du corps font mal.

En savoir plus "Remèdes pour le traitement de la bronchite" en cas de survenue de manifestations aiguës plus rapides qu'une semaine.

La toux peut durer jusqu'à deux semaines ou plus. Pour s'en débarrasser rapidement, lisez "Remèdes contre la toux" .

Si le cours aigu de la maladie est traité de manière incorrecte ou non systématique, il devient actif dans une forme chronique.

Il s'agit d'une inflammation persistante des bronches, la maladie épuisant la personne.

Il est nécessaire de prendre au sérieux le traitement dès les premiers signes de bronchite, de rhume.

Notez les facteurs qui déclenchent la maladie:

Si vos conditions de travail sont dangereuses (poussières au travail, produits chimiques divers, allergènes)il vaut mieux protéger votre corps ou le protéger complètement de la souffrance.

Il est possible que le régime de température de fonctionnement ne vous convienne pas (très chaud ou froid, humidité élevée).

Si vous ne changez pas cela, vous souffrirez constamment de manifestations de la maladie.

Très grand risque de gagner de l'asthme.

Abcès du poumon:

Il s'agit du nom d'inflammation du tissu pulmonaire avec formation d'une cavité.

Les infections, les virus, les allergènes sont des causes de développement.

Les abcès primaires se développent dans des tissus pulmonaires sains.

Secondaire, complication de bronchite, pneumonie, cancer du poumon.

Des symptômes de mort tissulaire du poumon (nécrose) apparaissent:

  • La température corporelle augmente.
  • Douleur à la poitrine, frissons.
  • Toux, essoufflement, transpiration abondante.
  • Avec un traitement adéquat, la forme aiguë est traitée avec succès, mais selon les statistiques, plus de 30% de la maladie suit un cours chronique.

Le traitement est strictement hospitalier, pas d'auto-traitement.

Pleurésie:

L'inflammation de la muqueuse qui tapisse la surface des poumons (plèvre) est appelée pleurésie.

Les raisons du développement de cette maladie, la réaction aux processus pathologiques se produisant dans les organes voisins.

Symptômes:

  • Avec la forme sèche de la pleurésie: douleur à la poitrine, aggravée partousser, respirer.
  • Faiblesse dans tout le corps.
  • Augmentation de la température.
  • Toux épuisante.
  • Lorsque l'exsudatif: sensation de lourdeur latérale, frissons, l'état général est grave.

Le traitement est hospitalier, le pronostic est favorable avec un traitement rapide de l'aide.

Pneumosclérose:

Il existe de tels états lorsque le tissu cicatriciel conjonctif se développe dans les poumons. Cette condition s'appelle - pneumosclérose.

Les motifs sont reportés:

.
  • Bronchite.
  • Pneumonie.
  • Coqueluche, rougeole.
  • Stagnation du sang dans les vaisseaux sanguins.

Le patient souffre de toux, d'essoufflement et de respiration sifflante.

Le traitement est strictement hospitalier, très long.

Tuberculose:

L'agent en cause est la baguette de Koch. Il se transmet par l'air, par la salive.

Le traitement est très long, presque toute la vie, la médecine moderne est traitée.

Maladie très grave, contagieuse sous forme ouverte.

Accepte un traitement chronique, où il est assez difficile à traiter.

Asphyxie:

Le manque d'oxygène dans le corps est appelé manque d'oxygène dans les cellules.

Se produit avec des blessures à la poitrine, au cou.

Processus pathologiques survenant dans le larynx.

Fonctions interrompuesmuscles responsables de la respiration.

Pneumothorax:

  • Manifestant une douleur thoracique soudaine et très vive accompagnée d'un essoufflement et d'une toux.
  • La peau pâlit, de la sueur apparaît, une faiblesse.
  • Tachycardie à petit pouls rapide.
  • Il est divisé en primaire, secondaire.
  • La cause du pneumothorax primaire est le tabagisme.

La cause secondaire est l'hérédité, prédisposition génétique à la maladie.

Les caractéristiques individuelles de l'organisme, l'infériorité des structures conjonctives pulmonaires sont d'une grande importance.

L'essentiel est la complication de maladies pulmonaires existantes (emphysème, pneumonie, tuberculose, etc.).

Épidémies de pneumothorax au cours d'une épidémie de grippe, infections respiratoires aiguës.

Assistance médicale immédiate.

Cancer du poumon:

Une maladie très dangereuse avec un cours chronique.

Les chances de survie sont très faibles, même avec la médecine moderne.

Le traitement est rapide si indiqué, chimiothérapie et radiothérapie.

Ne vous mettez pas dans un tel état, examinez votre corps à temps, quittez les mauvaises habitudes et vivez.

Maladies pulmonaires, diagnostic:

Nommé:

.
  • Fluorographie tous les 6 mois.
  • rayons X.
  • Une numération globulaire complète est disponible.
  • Spirométrierecherche.
  • Dans des cas particuliers, tomodensitométrie.

Et un nombre suffisant de maladies pulmonaires: bérylliose, infarctus pulmonaire, échinococcose, pneumoconiose, embolie pulmonaire, hypertension pulmonaire, mésothéliome, silicose.

Prévention des maladies pulmonaires:


Pour le premier signe de rhume, l'apparition d'une toux, une augmentation de la température, demandez l'aide d'un professionnel, ne tirez pas.
  • Passez l'examen clinique, il y a une chance énorme d'attraper n'importe quelle maladie dans le développement lui-même.
  • N'ignorez pas une telle chose, alors comprenez pourquoi. La vie en est une, il est terrible de la perdre à cause de la négligence, de la paresse.
  • Pour vous protéger de ces tourments au printemps, à l'automne, prenez au préalable soin des questions de vaccination. Évitez de nombreux moments désagréables.
  • La vaccination annuelle contre le virus de la grippe vous protégera de 40% contre ce type d’infection.
  • La vaccination contre le pneumocoque chez les enfants est déjà entrée dans le calendrier de vaccination, mais les adultes doivent prendre soin de eux-mêmes. Ce n'est que le début des actions préventives.
  • Ce vaccin est obligatoire pour les fumeurs, pour les personnes souffrant souvent d'un système immunitaire affaibli.
  • Assister à des centres de santé.
  • Essayez d'arrêter de fumer par tous les moyens, contrôlez votre consommation d'alcool, lisez plus "Comment arrêter de fumer à la maison."

Les maladies respiratoires ont des effets très graves.sur le corps humain, il faut être traité sérieusement sans laisser de conséquences.

Je souhaite à tous une bonne santé, en particulier à mes femmes bien-aimées.

Cordialement, Tatyana Nikolaevna, auteur.

Regardez une vidéo sur la prévention des maladies pulmonaires: